top of page

Des mésanges dans mon jardin

Dernière mise à jour : 29 janv. 2022

Apprenez à distinguer en un clin d'oeil les différentes mésanges qui peuplent votre jardin. En cadeau, à la fin de l'article, téléchargez notre poster gratuitement.


Si janvier n’est pas le mois le plus froid c’est celui qui évoquent le plus la saison hivernale. Les jours commencent à rallonger, les nuits sont longues et froides. Si vous disposer des mangeoires dans votre jardin, veillez à ce qu’ils sont toujours approvisionnés en graines et en graisse. Les fruits abimes feront également l’affaire. N’oubliez pas de vérifier les points d’eaux afin qu’ils ne soient pas pris par la glace.


Car la grande occupation des oiseaux durant cette période est de rechercher de la nourriture et n’hésite pas à se côtoyer entre eux, voir s’entraider et se protéger des prédateurs. L’hiver, est une excellente période afin de prendre le temps d’observer les différentes espèces de mésanges, amies du jardinier par excellence.


De la famille des paridés, La plus connue de tous est la mésange bleue. Elle mesure environ 12 cm pour un poids compris entre 9 et 12g, c’est la plus petite des mésanges. Elle peut vivre jusqu’à 8 ans. Souvent accompagnés de 4-5 de ces amis, elle s’entend très bien avec la mésange charbonnière. Toujours en mouvements et très gourmande, elle passe son temps à rechercher de la nourriture, souvent la tête en bas pour inspecter le dessous des branches à la recherche d’insectes. Elle est reconnaissable au trait bleu allant de son œil à sa nuque, mais aussi à ses ailes et sa queue bleue et à son ventre jaune.

Mésange bleue


La mésange charbonnière accompagne souvent la mésange bleue dans ses périples. C’est la plus répandue des mésanges. Pour les différencier, cet oiseau a la tête noire et son ventre jaune traversé d’une bande noire. Un peu plus grande, elle peut vivre jusqu’à 15 ans.

Mésange charbonnière


Grace à sa huppe, la mésange huppée ne peut être confondue avec aucun autre mésange. De la taille de la mésange bleue, la tête est noire et blanche avec une bavette noire. Les parties supérieures sont gris et roussâtre et les parties inférieures blanc gris.

Mésange huppé


La mésange noire appelée aussi « petite charbonnière », peut être confondue avec la mésange charbonnière, plus petite, et plus vive, elle se distingue par un dos gris et non vert. Ces deux passereaux préfèrent les conifères et les vieux arbres feuillus malades ou morts dans lesquelles elles creusent leurs nids.


Mésange noire


Baptisée « petite nonne », la mésange nonnette est plus présente dans les parties Nord et Est de la France. Elle recherche les espaces semi-boisés comme les vergers, les haies, les forêts claires de feuillus, sous-bois…. Ce passereau possède une tête noire et blanche, tandis que son corps décline des camaïeux de beige. Très vive et plus timide, son observation est plus difficile car ses visites à la mangeoire sont très rapides.

Mésange nonnette


Pour finir, La mésange à longue queue ne fait pas partie de la famille des paridés contrairement aux autres mésanges mais de la famille des aegithalidés. La reconnaitre est très simple, sa queue est aussi longue que le reste du minuscule corps de l’oiseau. Très social, cet oiseau évolue la plupart du temps en petite troupe de 4 à 15 individus dans les arbres à la recherche de nourriture. Aucune chance de le voir dans votre mangeoire, car la mésange à longue queue est carnivore.

Mésange à longue queue


D’une grande intelligence, les mésanges sont très habiles pour décortiquer les graines avec leur bec en les tenant entre leurs pattes. Pour observer leurs habitudes, placez les mangeoires et nichoirs devant vos fenêtres afin de profiter de ce joli ballet coloré durant l’hiver.


En cadeau, téléchargez gratuitement notre poster sur les mésanges pour afficher chez vous ou dans votre classe.

Poster mesange
.pdf
Télécharger PDF • 234KB


1 482 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page