La douce mélodie de la rainette

Depuis quelques jours, durant le déjeuner pris sur la terrasse, une rainette prend plaisir de chanter quelques mélodies.


Sympathique batracien à la couleur vert pomme caractéristique, la rainette sait donner de la voix au printemps, en particulier les mâles. Très présente dans nos jardins, elle est un sujet d'observation idéal pour les enfants et les plus grands.

Les rainettes ne dépassent généralement, guère les 5 cm de long et portent des pelotes adhésives au bout de leurs doigts ce qui leur permet de grimper sur des surfaces lisses comme les feuilles et les tiges des arbustes. C’est une espèce d'amphibiens de la famille des Hylidae.


Chez les amphibiens, il y a deux groupes distincts : les urodèles et les anoures.

  • Les Urodèles sont les amphibiens qui possèdent une queue, c'est-à-dire, les salamandres et les tritons.

  • Les Anoures n'ont pas de queue à l'âge adulte. Les crapauds, rainettes et grenouilles sont des anoures.

La reproduction se déroule au printemps de mars à juin avec des chants qui peuvent être très forts pour attirer les femelles : la puissance est renforcée chez les mâles par leur sac vocal qui se gonfle et accentuent la résonance grave. Nous pouvons les entendre dans un rayon de 100 mètres. Ils chantent à la surface de l’eau ou à la base des roseaux.


Après l'accouplement, les femelles peuvent pondre jusqu’à 1000 œufs en paquet, qui flottent sur l’eau. Les œufs éclosent puis les têtards mettent 90 jours pour se métamorphoser s'ils n'ont pas croisé trop de prédateurs comme les poissons.


Afin de les attirer dans nos jardins, nous leur mettons à disposition deux bassins avec une pente douce, car elles aiment se reposer dans les zones peu profondes d'où elles ne laissent que sortir leurs beaux yeux. Nous leur offrons aussi des transats sous la forme de végétaux aquatiques à grandes feuilles comme les nénuphars et les lotus, mais aussi des perchoirs pour qu'elle puisse grimper sur les tiges et chasser les insectes à sa guise.

Les rainettes comme la plupart des amphibiens sont les alliés du jardinier au potager. Le mâle est particulièrement vorace et capture nombre de petites proies : limaces, insectes, araignées, cloportes…


En hiver, nous leur laissons un tas de branchages ou un grand tas de paille non loin du bassin afin d'offrir un gîte de choix aux rainettes. Elles reviendront ainsi en forme au printemps suivant, prêtes à former leurs joyeuses chorales. Ainsi dans les conditions optimales, les rainettes vertes peuvent vivre jusqu’à 15 ans.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout